top of page

Une vue bénie des Dieux

Il y a des vues plus belles que d’autres. Celle croisée cette semaine lors d’un reportage dans une maison du XIXe siècle, rue Abadie à Angoulême, est sûrement l’une des plus inspirantes de la ville. Un panorama dominé par la rosace de l’église NotreDame d’Obézine. On peut en profiter depuis sa fenêtre, mais mieux encore depuis la giga terrasse. De quoi s’offrir une pause en divine compagnie au son des cloches voire profiter de l’homélie du prêtre les pieds en éventail. Tous les voeux ne sont pas pieux.



3 vues0 commentaire
bottom of page